Archives mensuelles : avril 2016

A l’agenda


Ni nucléaire, ni effet de serre !

Mardi 28 novembre à 18h30 à la MIR
Conférence de Maxime COMBES, économiste et membre d’ATTAC

M.Combes-2017 267ko


ICAN,  Prix NOBEL de la PAIX 2017

En conférence à SAINT-MALO,  lundi 11 décembre
Invité par le collectif « SDN – Pays de Saint-Malo »

ICAN Affiche conf' D.Lalanne st-malo 11.12.2017
Le prix Nobel de la paix 2017 a été attribué à l’organisation ICAN (International Campaign to Abolish Nuclear weapons – Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires –).

Née en 2007 à Vienne, ICAN lutte pour interdire et éliminer les armes nucléaires de la surface de la Terre (comme l’ont été les armes biologiques, les armes chimiques ou les mines antipersonnel).

ICAN est une coalition internationale qui réunit près de 500 ONG et collectifs provenant d’une centaine de pays.

Elle est soutenue par de nombreux militants et citoyens anonymes ainsi que par des personnalités comme l’archevêque sud-africain et prix Nobel de la paix Desmond Tutu, le Dalaï-Lama, l’artiste japonaise Yoko Ono, l’acteur Martin Sheen, le musicien de jazz Herbie Hancock, et bien d’autres…

Alors que le spectre d’un conflit nucléaire plane à nouveau sur le monde, cette récompense salue les efforts menés sans relâche depuis 10 ans par l’organisation, qui viennent de se concrétiser le 7 juillet dernier par le vote historique, par 122 pays, d’un traité interdisant l’arme nucléaire ainsi que le recours à la dissuasion nucléaire, et ce malgré le boycott des 9 puissances nucléaires (Etats-Unis, Russie, Royaume-Uni, France, Chine, Inde, Pakistan, Israël, Corée du Nord) dont les 5 premières sont pourtant signataires du traité de non-prolifération nucléaire de 1970 (TNP).
Pour entrer en vigueur, ce traité doit maintenant être signé et ratifié par plus de 50 pays, cela sera le cas début 2018.

L’attribution à ICAN du prix Nobel est donc une belle victoire de la « société civile » et des ONG sur les nucléocraties, et doit être le point de départ d’un mouvement mondial des peuples de la planète pour faire pression sur leurs dirigeants.

L’organisation sera représentée par Dominique LALANNE, membre de ICAN-France.

Physicien nucléaire (directeur de recherche au CNRS, retraité), co-président du collectif Abolition des armes nucléaires-Maison de Vigilance, Dominique Lalanne nous racontera les 10 années d’efforts qui ont permis à ICAN de remporter cette victoire importante et de susciter un immense espoir.

Entrée libre.

⇒ COVOITURAGE à partir de Rennes
Si vous êtes intéressé-e, nous adresser un message à cette adresse

sdnpaysdestmalo@gmail.com  /  coordination@icanfrance.org


Salon Ille & Bio

Le salon Ille & Bio 2017  se tient ce WE
samedi 7 et dimanche 8 octobre à Guichen
SDN-Pays de Rennes  y sera présente comme chaque année
et vous y accueillera chaleureusement.

Le programme annonce la rencontre organisée autour de l’exposition FukushiManche :

« L’EPR de Flamanville : un prochain FukushiManche ? »
Samedi 7 à 15h30, au pôle Asso Actif – Avec SDN-Pays de St Malo

illeetbio2017


epr st-lô 2017 visuel 203ko

Manifestation à Saint-Lô
samedi 30 septembre 2017

Tract-EPR-A5

Lire l’actualité de l’EPR sur le site du Can-Ouest (Collectif antinucléaire de l’Ouest).
Transport en car ?

Un car venant de Quimper-Lorient fera escale à Rennes pour prendre des passagers dans la limite de ses places disponibles :

11h30  –  Aire de covoiturage VAUX-Cesson
(rocade Nord : sortie 15 – Porte des Longchamps).

Tarif : 15 €
S’inscrire directement auprès du responsable du transport
(stop nucléaire56, et non sdn-paysderennes)

inscriptionbus@stop-nucleaire56.org  / tél : 07 50 67 30 16

Départ de St Lô à 18h.

Covoiturage ?

Il serait judicieux que tou-tes les candidat-es au covoiturage se rendent à la même heure (11h30) au même endroit (aire Vaux-Cesson).


 Qui a peur de l’énergie solaire ?

« Les voleurs de feu »

 voleur-feu
Documentaire de Brigitte Chevet  (52 min).
Jeudi 5 octobre à 20h15 au cinéma l’Arvor.
A l’issue de la projection rencontre avec la réalisatrice.
Soirée soutenue par ENERCOOP, Scarabée-biocoop, SDN-Pays de Rennes, La Bonne Assiette et Greenpeace-Rennes.

Plus d’infos ICI  et sur le site de l’ Arvor

(Brigitte Chevet, réalisatrice engagée : voir page Brennilis et aussi ses autres films)

 


« FukushiManche :
fiction ou prochaine réalité ? » 

L’exposition réalisée par SDN-Pays de St Malo est désormais visible à la Mce à Rennes. Elle se déplacera à Guichen les 7 & 8 octobre pour le salon Ille & Bio.

Ne ratez pas ces deux occasions qui vous sont offertes de connaître, à défaut d’en sortir rassuré…, les mesures envisagées pour mettre la population à l’abri en cas d’accident nucléaire.

Rappel : Flamanville, La Hague, Chinon, base militaire de l’Île Longue, autant d’installations nucléaires dangereuses situées à moins de 200 km de Rennes, soit à quelques heures à la vitesse d’une brise légère !

Plus d’infos ICI

fukushimanche affiche Mce FukushiManche AfficheSDNexpo 147Ko

fete possibles 2

Samedi 23 septembre à Rennes : Fête des possibles
  • 10h-12h30 : rendez-vous à la MCE au 48 boulevard Magenta pour une cession de débats, de projection de films et d’échanges avec les associations autour de 4 thèmes – Mobilité & qualité de l’air / Biodiversité / Alimentation / Logement & Habitat
  • 12h30-18h : rendez vous au Mail François Mitterrand pour le Village des Possibles avec plus de 42 associations présentes

À partir de 12h30, Disco soupe et initiation au glanage au Marché des Lices
Atelier gravage de vélo
Stand photo et créations d’un agenda des possibles à Rennes
43 associations seront présentes au Village des Possibles au Mail François Mitterrand
Possibilité de boire un coup en coopération avec le bar Le Coin Mousse juste à côté

Depuis quelques années déjà, le Collectif pour une Transition Citoyenne organise une mobilisation nationale pour rendre visible les initiatives locales.
http://www.transitioncitoyenne.org/

fete possible img nat 18-30.09.2017


 

Suggestions de sorties militantes pour… mars 2017

  • Des irradiés de MORUROA aux irradiés de l’Île LONGUE

>>>  LE TRIANGLE  mardi 28 mars  à  19h
Projection du documentaire : Bons baisers de Moruroa
et du très court métrage : Les irradiés de l’Ile Longue
Débat avec le réalisateur Larbi BENCHIHA

Dans le cadre du festival Ciné : ACTIONS !
organisé à Rennes par un collectif d’associations
Pour plus de détails voir ci-contre…  ⇒

 

  • BURE : STOP ! … ça se passe aussi à Rennes

> mercredi 22 mars  dans le cadre de la Semaine De l’Environnement
des étudiants

Projection du documentaire de Dominique HennequinBure aff. SDE ciné-débat Irène G & BN V4 560ko
« Déchets radioactifs : 100 000 ans sous nos pieds »

A 20h
Campus Villejean – Bât L
/ Amphi L2
Métro Villejean-Université
C’est où ? C’est !  en plein milieu du campus…

Avec Irène, qui milite depuis longtemps à Bure contre le projet CIGéo de l’ANDRA, et qui sera en tournée en Bretagne fin mars, Bernard, militant local chevronné, et SDN-Pays de Rennes.

Notre exposition sur les DÉCHETS NUCLÉAIRES est actuellement visible
au CRIJ (Galerie 1er étage).

Jusqu’au 27 mars  4 bis Cours des Alliés, 35000 Rennes  Infos pratiques

Pour info programme complet de la  SDE :

PGR-Rennes-VERSOA4-web PGR-Rennes-RECTOA4-web

> jeudi 2 mars  au bar associatif La Bascule * dans le cadre de
la semaine utopique, forum des initiatives citoyennes

19h-21h
Projection-débat du court métrage « Bure : tous n’ont pas dit oui » (retour sur plus de 20 ans de résistance) et d’un très court métrage sur la filière nucléaire.

Avec la SDE (Semaine de l’Environnement), et SDN-Pays de Rennes.

* à l’angle de la rue de la Bascule et du Bd Verdun, en face de l’école de l’Ille.

la bascule ubuntucafé

Cliquer sur l’image pour agrandir   =>

 

 

 

  • Transition énergétique : Sein, une île en sursis ?

Pourquoi et comment soutenir une transition énergétique citoyenne sur l’île de Sein, en faisant face au monopole d’EDF.

Mercredi 8 mars à 20h, à la Maison des Associations à Rennes.

Présence exceptionnelle de trois Sénans : Serge COATMEUR – président d’IDSE – , Catherine SPINEC – membre du bureau d’ATREIS et d’IDSE – , et François SPINEC, membre du conseil de direction (si les conditions climatiques leur permettent de rejoindre le continent…).

Informations complémentaires ci-dessous et en cliquant sur l’affiche.

atreis affiche v15 -1,09MoPetit bout de terre émergée de 58 ha à quelques kilomètres à l’ouest de la Pointe du Raz, l’île de Sein est « non-interconnectée », c.-à-d. non raccordée au réseau électrique continental, tout comme Ouessant, la Corse, la Guadeloupe, la Martinique ou la Réunion.

Son électricité est produite par des groupes électrogènes qui brûlent chaque année 420 000 litres de fuel importés, ce qui met le prix du kWh à 0,50 € au lieu de 0,05 € sur le continent, soit un surcoût global estimé à 400 000 € payés par le contribuable via la CSPE*.
La combustion de ce fuel dégage de grandes quantités de CO2, gaz à effet de serre.

L’ile de Sein culmine à 15 mètres au-dessus du niveau de la mer, mais son altitude moyenne est de 1,5 mètre. Victime par le passé de nombreuses marées noires, elle se retrouve aujourd’hui gravement menacée par les conséquences du dérèglement climatique (montée des eaux, tempêtes).

Mais les Sénans veulent sauver leur île.
Avec un programme de réduction de la consommation, et en valorisant le potentiel en énergies de l’île (mer, vent, soleil), ils ont élaboré un projet de fourniture d’électricité « 100% renouvelable », citoyen, respectueux de l’environnement, et qui créera 2 emplois.

Hélas ! EDF ne l’entend pas de cette oreille.
S’appuyant sur une réglementation d’un autre siècle, elle met tout en œuvre pour sauvegarder son monopole, et empêcher ce projet d’aboutir.

Entre les Sénans (et leurs associations ATREIS & IDSE), et EDF, le bras de fer juridique est désormais engagé.

*Contribution au Service Public de l’Électricité
Source : dépliant « L’Énergie d’une île, un projet par et pour les habitants ».

www.idsenergies.fr
contact@idsenergies.fr    transitioniledesein@gmail.com
o


Suggestions de sorties militantes pour… février 2017

BURE : STOP !
Déchets nucléaires, surtout ne pas enfouir !

Ce Samedi 18 Février 2017, grand rassemblement à Bure dans la Meuse pour soutenir les occupants du Bois Lejuc

Bure 18.02.2017 aff.206koUne nouvelle ZAD ?
Plutôt une ZIRA – Zone d’Insoumission à la Radio-Activité –  dont les occupants préfèrent se définir comme des ZIRAdieux et ZIRAdieuses !

(ZIRA = Zone d’Intérêt pour la Recherche Approfondie selon l’ANDRA)

Pour plus d’infos voir  ICI   et   ICI

Pour y aller :

– un covoiturage peut être organisé, adressez-nous vos propositions ou demandes, elles seront mises en ligne sur ce site

– un trajet en car est organisé par SDN Pays Nantais, mais celui-ci ne passera pas par Rennes : il faudra aller à Nantes, Angers, ou Le Mans, voir ci-dessous.

Message des organisateurs :

Si nous remplissons le car, le coût par place sans subvention (demandée au Réseau) est de 55€.

Avec la subvention, 40€ en tarif plein pourront convenir, nous partons donc sur ce tarif indicatif afin de bien remplir le car.

Celles et ceux qui ont peu de moyens mais veulent venir donnent ce qu’ils et elles peuvent.
Par ailleurs, nous sommes preneurs de dons, notamment de personnes ne pouvant pas venir.
Pour le départ, les RDV sont le vendredi 17 février au soir :
– 21H45 à l’arrêt de tram Le Cardo (Nantes-Orvault),
– 23H00 place La Rochefoucauld (bd Arago sur GPS) à Angers,
– 00H15 à l’aire de Sargé le Le Mans.
Arrivée prévue à 8H00 à Bure.

Retour de Bure à 17H00 précises le samedi.
Arrivée au Cardo à 3H00 dans la nuit de samedi à dimanche (Sargé et Angers en fonction).
Inscription impérative au 06 70 11 77 27 ou

sortirdunucleairepaysnantais@laposte.net
Indiquer son nom et un contact (tel et/ou courriel), le montant que l’on envisage de donner lors de la montée et son lieu de montée.
Chèques pour les dons à l’ordre de « Sortir du nucléaire Pays nantais »

  BURE JEDISNON mai2015 30ko

  • Ce samedi 18 février également, à la Mce 48 bd Magenta à Rennes : formation à l’action non-violente

formation ANV greenpeace rennes sam 18.02.2017
Plus d’infos sur le Facebook de Greenpeace Rennes


Suggestions de sorties militantes pour… janvier 2017
  • Dans le cadre du festival Caméras rebelles  :

    Jeudi 26/01 à Thorigné-FouillardLa terre outragee 105ko

Projection du film  LA TERRE OUTRAGÉE  proposée par l’association Forum et Amnesty International dans le cadre du festival Caméras Rebelles, suivie d’un débat avec l’association Sortir du nucléaire-Pays de Rennes.

Film de Michale Boganim  2012  1h45
Bande annonce : https://youtu.be/YwAUbf7D9Bs

26 avril 1986, jour de la catastrophe de Tchernobyl. Ce jour là, Anya et Piotr se marient à Pripiat, à quelques kilomètres de la centrale. Anya et Piotr sont heureux et la fête bat son plein.
Mais Piotr, qui travaille à la centrale, est réquisitionné d’urgence à cause d’un incendie. Personne ne sait exactement ce qui se passe.
La fête continue toute la nuit dans cette atmosphère étrange. La mariée est belle, les invités boivent de la vodka, dansent et chantent des chansons slaves. On se croirait dans un film de Kusturica.
Sauf que la pluie se met à tomber sur les invités, elle est noire. C’est le début du malheur pour tous ces gens.

Auditorium Médiathèque Alfred Jarry à Thorigné-Fouillard jeudi 26/01 à 20h
Entrée gratuite
http://www.ville-thorigne-fouillard.fr/accueil/agenda/18_3657/festival_cameras_rebelles
fleurs tcherno thorigné1 37ko

Et pendant toute la semaine : exposition « Les Fleurs de Tchernobyl ». Réalisée par l’association Les Dessin’Acteurs à partir de l’album éponyme d’Emmanuel Lepage, textes de Gildas Chasseboeuf.

fleurs tcherno thorigné6 30ko fleurs tcherno thorigné7 31ko
  • Caméras rebelles  du 23 au 27 janvier : programme complet

amnesty-cameras-rebelles-affiche-web

 

 

 

 

 

 Flyer  et  programme détaillé

Organisé par Amnesty International & Peuples solidaires
o

  • Projection du nouveau film de Marie-Monique Robin  « QU’EST-CE QU’ON ATTEND ? »  

Au Cinéville Colombier à Rennes mmrobin-affiche 164ko
dimanche 29 janvier à 18h15

C’est l’histoire exemplaire d’Ungersheim, petit village alsacien en transition écologique.
Plus d’informations sur le film ICI

Débat avec Mikaël Laurent, chargé de mission de l’association Bruded*, et des maires de communes adhérentes de l’association.
*Bretagne rurale et rurbaine pour un développement durable = réseau de collectivités bretonnes qui s’engagent dans des réalisations concrètes de développement durable et solidaire.

Dans le cadre du festival Ciné’Thique « des films positifs, qui font du bien…! »

Les associations qui soutiennent et/ou qui organisent la soirée : 
Ass. Déclic’Ethique, Ass. La Bonne Assiette, Scarabée Biocoop, Ass. Galléco, Sortir du nucléaire-Pays de Rennes, Enercoop, Amaps d’Armorique et le nouveau collectif Alternatiba.

Tarif ciné habituel. Réservation conseillée  ICI