A l’agenda

Mce-OSB_40-rugissants_2-1024x640

40è RUGISSANTS  :  15mars – 27avril 2018 – Rennes

Un partenariat inédit proposé par l’OSB (Orchestre symphonique de Bretagne) à la Mce (Maison de la Consommation et de l’Environnement) vient de donner naissance à une programmation d’évènements riche et originale, mêlant créations musicales et artistiques, et préoccupations environnementales, en lien avec les océans.

Sortir du Nucléaire-Pays de Rennes a tout naturellement pris sa place dans l’élaboration du programme de cet évènement, en proposant 3 temps forts :
  1. Pollution radioactive des océansciné-débat le 5 avril à la MDA

Coorganisé avec Greenpeace-GL Rennes

Projection du documentaire :  Déchets nucléaires, océans poubelles de l’Europe.
Arte 2013 – 53 min.

La projection sera suivie d’un débat avec Yannick Rousselet, chargé de campagnes nucléaires chez Greenpeace, exceptionnellement présent à Rennes pour cette soirée.

Maison des Associations – 6, cours des Alliés (derrière le 4bis)
Métro Charles de Gaulle.

Entrée : PRIX libre

Réservation possible : inscriptions gérées par Greenpeace-Rennes

  1. une exposition plurielle à la Mce : Les artistes illustrent la mer

– Des îles Kerguelen à Fukushima : dessins d’Emmanuel Lepage
– « Le monde flottant » : estampes japonaises par Hokusai, Hiroshige, Kuniyoshi.
– L’art du gyotaku : empreintes de poissons par l’artiste breton Marc Porrini
NB : Les planches issues de l’histoire Les plaies de Fukushima, dessinée par E.Lepage, sont accompagnées d’une information sur la situation à Fukushima.

40è rugissants 3 img japonaise

  1. l’exposition Les Fleurs de Tchernobyl  réalisée par Les Dessin’acteurs

sera visible à la Maison Bleue (Maison quartier Rennes-Nord, 123 Bd de Verdun) à partir du 6 avril.  Rappel :  26 avril 2018 = 32ème anniversaire du début de la catastrophe.

Autres évènements :

Projection le 13 avril au ciné-TNB du documentaire En équilibre sur l’océan, suivi d’un débat avec le navigateur Yvan Bourgnon, à l’origine du projet « The Sea Cleaners ».

Toujours au TNB : Voyage aux îles de la désolation, exposition de dessins, photos et textes réalisés suite au voyage en terres australes d’Emmanuel Lepage et son frère François, photographe, en compagnie de la journaliste Caroline Britz. Organisation OSB.

Plusieurs rencontres et ateliers

Et 2 concerts les 20 et 21 avril aux Jacobins

comportant 2 créations musicales inspirées par la mer et les voyages…
=> voir site Orchestre Symphonique de Bretagne.

Pour plus d’INFOS  : Mce //  Greenpeace-Rennes // OSB


Dimanche 11 mars 2018 à Paris

Grand rassemblement
pour la sortie du nucléaire
bando-mobilisation-printemps-fb-f1b64

14h – Place de la République à Paris

N’ATTENDONS PAS L’ACCIDENT : SORTONS DU NUCLÉAIRE ET LEVONS LES OBSTACLES AU DÉVELOPPEMENT DES ALTERNATIVES !

À l’appel de :

Réseau « Sortir du nucléaire », Yosomono, Sortir du nucléaire Paris, France Insoumise, Ensemble, Solidaires, Attac, Ecoéchange, ACDN, Europe Écologie – Les Verts…

Transport :

Aucun départ de car n’est envisagé à partir de Rennes.
Dans le cas où des cars venant de l’ouest de la Bretagne feraient un arrêt à Rennes pour y charger des passagers, les informations seraient données sur cette page.


bure2

BURE

Expulsion en cours dans le Bois Lejuc

La « concertation » selon le gouvernement !

Communiqué de presse – 22 février 2018
Le Réseau “Sortir du nucléaire“ dénonce fermement l’opération d’expulsion en cours dans le Bois Lejus, près de Bure, où des militant.e.s occupent la forêt pour empêcher sa destruction par l’Andra.

Cette expulsion, menée par une centaine de gendarmes, survient le jour même de la visite de Sébastien Lecornu en Meuse et Haute-Marne : voilà donc la conception du « dialogue » et de la « concertation » du gouvernement, qui impose un projet par la force, faisant fi d’une contestation large et justifiée ! Comment Nicolas Hulot, qui prétendait « qu’on ne pouvait pas imposer un projet comme ça par la force », compte-il justifier cette opération ?

Cette opération de police est profondément révoltante, alors même que les failles techniques de CIGÉO sont de notoriété publique : risque d’incendie souterrain, impossibilité d’intervenir et récupérer les déchets en cas d’accident, rejets en surface considérables…

Plutôt que d’écouter une contestation légitime, le gouvernement a choisi de donner des gages à quelques élus aveuglés par les subventions promises pour faire accepter le projet. Il a souhaité conforter une agence d’État qui met en danger les citoyens et a procédé à des travaux illégaux dans le Bois Lejus, dont la propriété est toujours contestée.

Cette démonstration de force ne fera pas taire la contestation. Aux côtés des militant.e.s et associations locales, le Réseau “Sortir du nucléaire“ appelle à la constitution de comités de soutien partout en France et relaie l’appel à des rassemblements devant les préfectures ce soir à 18h. Les militant.e.s qui le peuvent sont invité.e.s à converger vers Bure.

Contact presse :  Charlotte Mijeon – 06 64 66 01 23

 

Nos ami.e.s nous adressent leurs
vœux d’énergie, vœux d’espoir …

bonané2018

IDSEVoeux2018


Du Kazakhstan soviétique à la Polynésie française :

649 bombes
durant un demi-siècle !

Avec quelles conséquences pour les populations locales ?

Pour y répondre, une expo et un documentaire à Villejean Université
Organisation :  Service culturel de Rennes 2  &  Festival photo-La Gacilly.

Jusqu’au 12 janvier : exposition photographique Kazakhstan, les fantômes du nucléaire  sur le site d’essais nucléaires du Kazakhstan (mieux connu sous le nom de Semipalatinsk :
456 bombes en 40 ans).

Photographies de Phil Moore. Exposition réalisée en partenariat avec le festival photo de La Gacilly et la fondation Yves Rocher.
Habitué des zones de conflits, le photographe a travaillé plusieurs semaines sur ces lieux sinistrés, dans des paysages désolés souvent exempts de vie.
Des images qui sonnent comme un avertissement sans appel pour prendre conscience des dangers du nucléaire.

Le jeudi 11 janvier à 18h  : en guise de conclusion de l’exposition, projection du documentaire Bons baisers de Moruroa, suivie d’une rencontre avec le documentariste rennais Larbi Benchiha et le photographe Phil Moore. Le débat sera animé par la radio Clab.

Résumé du film : Entre 1966 et 1996, la France a procédé à 193 essais nucléaires en Polynésie. Pendant cette période, de nombreux personnels civils et militaires originaires de métropole et de Polynésie ont séjourné sur les atolls. Des années plus tard certains ont développé des cancers à répétition. Malgré les dénégations des militaires, les scientifiques sont formels : c’est bien la proximité avec les explosions qui est la cause de leurs maladies. Plus grave encore, nous apprenons dans ce film, que les radiations subies peuvent engendrer des malformations génétiques qui vont se transmettre de génération en génération. Plusieurs témoins, abîmés dans leur chair, s’expriment dans ce documentaire. Ils évoquent une aventure pour la gloire de la France et le prix fort qu’ils en payent aujourd’hui.

Infos pratiques :

Expo : Entrée libre du lundi au vendredi 9h-17h
Lieu : La Chambre claire (rez-de-chaussée bâtiment P comme Présidence, à 50 mètres du métro Villejean-Université)

Projection-débat Bons baisers de Moruroa : Jeudi 11 janvier 2018 à 18h
Auditorium Le Tambour (à 30 mètres du métro)
Gratuit – Possibilité réservation en ligne possible


ICAN,  Prix NOBEL de la PAIX 2017

En conférence à SAINT-MALO,  lundi 11 décembre
Invité par le collectif « SDN – Pays de Saint-Malo »

ICAN Affiche conf' D.Lalanne st-malo 11.12.2017
Le prix Nobel de la paix 2017 a été attribué à l’organisation ICAN (International Campaign to Abolish Nuclear weapons – Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires –).

Née en 2007 à Vienne, ICAN lutte pour interdire et éliminer les armes nucléaires de la surface de la Terre (comme l’ont été les armes biologiques, les armes chimiques ou les mines antipersonnel).

ICAN est une coalition internationale qui réunit près de 500 ONG et collectifs provenant d’une centaine de pays.

Elle est soutenue par de nombreux militants et citoyens anonymes ainsi que par des personnalités comme l’archevêque sud-africain et prix Nobel de la paix Desmond Tutu, le Dalaï-Lama, l’artiste japonaise Yoko Ono, l’acteur Martin Sheen, le musicien de jazz Herbie Hancock, et bien d’autres…

Alors que le spectre d’un conflit nucléaire plane à nouveau sur le monde, cette récompense salue les efforts menés sans relâche depuis 10 ans par l’organisation, qui viennent de se concrétiser le 7 juillet dernier par le vote historique, par 122 pays, d’un traité interdisant l’arme nucléaire ainsi que le recours à la dissuasion nucléaire, et ce malgré le boycott des 9 puissances nucléaires (Etats-Unis, Russie, Royaume-Uni, France, Chine, Inde, Pakistan, Israël, Corée du Nord) dont les 5 premières sont pourtant signataires du traité de non-prolifération nucléaire de 1970 (TNP).
Pour entrer en vigueur, ce traité doit maintenant être signé et ratifié par plus de 50 pays, cela sera le cas début 2018.

L’attribution à ICAN du prix Nobel est donc une belle victoire de la « société civile » et des ONG sur les nucléocraties, et doit être le point de départ d’un mouvement mondial des peuples de la planète pour faire pression sur leurs dirigeants.

L’organisation sera représentée par Dominique LALANNE, membre de ICAN-France.

Physicien nucléaire (directeur de recherche au CNRS, retraité), co-président du collectif Abolition des armes nucléaires-Maison de Vigilance, Dominique Lalanne nous racontera les 10 années d’efforts qui ont permis à ICAN de remporter cette victoire importante et de susciter un immense espoir.

Entrée libre.

⇒ COVOITURAGE à partir de Rennes
Si vous êtes intéressé-e, nous adresser un message à cette adresse

sdnpaysdestmalo@gmail.com  /  coordination@icanfrance.org


 

Ni nucléaire, ni effet de serre !

Mardi 28 novembre à 18h30 à la MIR
Conférence de Maxime COMBES, économiste et membre d’ATTAC

M.Combes-2017 267ko


Salon Ille & Bio

Le salon Ille & Bio 2017  se tient ce WE
samedi 7 et dimanche 8 octobre à Guichen
SDN-Pays de Rennes  y sera présente comme chaque année
et vous y accueillera chaleureusement.

Le programme annonce la rencontre organisée autour de l’exposition FukushiManche :

« L’EPR de Flamanville : un prochain FukushiManche ? »
Samedi 7 à 15h30, au pôle Asso Actif – Avec SDN-Pays de St Malo

illeetbio2017


epr st-lô 2017 visuel 203ko

Manifestation à Saint-Lô
samedi 30 septembre 2017

Tract-EPR-A5

Lire l’actualité de l’EPR sur le site du Can-Ouest (Collectif antinucléaire de l’Ouest).
Transport en car ?

Un car venant de Quimper-Lorient fera escale à Rennes pour prendre des passagers dans la limite de ses places disponibles :

11h30  –  Aire de covoiturage VAUX-Cesson
(rocade Nord : sortie 15 – Porte des Longchamps).

Tarif : 15 €
S’inscrire directement auprès du responsable du transport
(stop nucléaire56, et non sdn-paysderennes)

inscriptionbus@stop-nucleaire56.org  / tél : 07 50 67 30 16

Départ de St Lô à 18h.

Covoiturage ?

Il serait judicieux que tou-tes les candidat-es au covoiturage se rendent à la même heure (11h30) au même endroit (aire Vaux-Cesson).


 Qui a peur de l’énergie solaire ?

« Les voleurs de feu »

 voleur-feu
Documentaire de Brigitte Chevet  (52 min).
Jeudi 5 octobre à 20h15 au cinéma l’Arvor.
A l’issue de la projection rencontre avec la réalisatrice.
Soirée soutenue par ENERCOOP, Scarabée-biocoop, SDN-Pays de Rennes, La Bonne Assiette et Greenpeace-Rennes.

Plus d’infos ICI  et sur le site de l’ Arvor

(Brigitte Chevet, réalisatrice engagée : voir page Brennilis et aussi ses autres films)

 


« FukushiManche :
fiction ou prochaine réalité ? » 

L’exposition réalisée par SDN-Pays de St Malo est désormais visible à la Mce à Rennes. Elle se déplacera à Guichen les 7 & 8 octobre pour le salon Ille & Bio.

Ne ratez pas ces deux occasions qui vous sont offertes de connaître, à défaut d’en sortir rassuré…, les mesures envisagées pour mettre la population à l’abri en cas d’accident nucléaire.

Rappel : Flamanville, La Hague, Chinon, base militaire de l’Île Longue, autant d’installations nucléaires dangereuses situées à moins de 200 km de Rennes, soit à quelques heures à la vitesse d’une brise légère !

Plus d’infos ICI

fukushimanche affiche Mce FukushiManche AfficheSDNexpo 147Ko

fete possibles 2

Samedi 23 septembre à Rennes : Fête des possibles
  • 10h-12h30 : rendez-vous à la MCE au 48 boulevard Magenta pour une cession de débats, de projection de films et d’échanges avec les associations autour de 4 thèmes – Mobilité & qualité de l’air / Biodiversité / Alimentation / Logement & Habitat
  • 12h30-18h : rendez vous au Mail François Mitterrand pour le Village des Possibles avec plus de 42 associations présentes

À partir de 12h30, Disco soupe et initiation au glanage au Marché des Lices
Atelier gravage de vélo
Stand photo et créations d’un agenda des possibles à Rennes
43 associations seront présentes au Village des Possibles au Mail François Mitterrand
Possibilité de boire un coup en coopération avec le bar Le Coin Mousse juste à côté

Depuis quelques années déjà, le Collectif pour une Transition Citoyenne organise une mobilisation nationale pour rendre visible les initiatives locales.
http://www.transitioncitoyenne.org/

fete possible img nat 18-30.09.2017


 

Suggestions de sorties militantes pour… mars 2017

  • Des irradiés de MORUROA aux irradiés de l’Île LONGUE

>>>  LE TRIANGLE  mardi 28 mars  à  19h
Projection du documentaire : Bons baisers de Moruroa
et du très court métrage : Les irradiés de l’Ile Longue
Débat avec le réalisateur Larbi BENCHIHA

Dans le cadre du festival Ciné : ACTIONS !
organisé à Rennes par un collectif d’associations
Pour plus de détails voir ci-contre…  ⇒

 

  • BURE : STOP ! … ça se passe aussi à Rennes

> mercredi 22 mars  dans le cadre de la Semaine De l’Environnement
des étudiants

Projection du documentaire de Dominique HennequinBure aff. SDE ciné-débat Irène G & BN V4 560ko
« Déchets radioactifs : 100 000 ans sous nos pieds »

A 20h
Campus Villejean – Bât L
/ Amphi L2
Métro Villejean-Université
C’est où ? C’est !  en plein milieu du campus…

Avec Irène, qui milite depuis longtemps à Bure contre le projet CIGéo de l’ANDRA, et qui sera en tournée en Bretagne fin mars, Bernard, militant local chevronné, et SDN-Pays de Rennes.

Notre exposition sur les DÉCHETS NUCLÉAIRES est actuellement visible
au CRIJ (Galerie 1er étage).

Jusqu’au 27 mars  4 bis Cours des Alliés, 35000 Rennes  Infos pratiques

Pour info programme complet de la  SDE :

PGR-Rennes-VERSOA4-web PGR-Rennes-RECTOA4-web

> jeudi 2 mars  au bar associatif La Bascule * dans le cadre de
la semaine utopique, forum des initiatives citoyennes

19h-21h
Projection-débat du court métrage « Bure : tous n’ont pas dit oui » (retour sur plus de 20 ans de résistance) et d’un très court métrage sur la filière nucléaire.

Avec la SDE (Semaine de l’Environnement), et SDN-Pays de Rennes.

* à l’angle de la rue de la Bascule et du Bd Verdun, en face de l’école de l’Ille.

la bascule ubuntucafé

Cliquer sur l’image pour agrandir   =>

 

 

 

  • Transition énergétique : Sein, une île en sursis ?

Pourquoi et comment soutenir une transition énergétique citoyenne sur l’île de Sein, en faisant face au monopole d’EDF.

Mercredi 8 mars à 20h, à la Maison des Associations à Rennes.

Présence exceptionnelle de trois Sénans : Serge COATMEUR – président d’IDSE – , Catherine SPINEC – membre du bureau d’ATREIS et d’IDSE – , et François SPINEC, membre du conseil de direction (si les conditions climatiques leur permettent de rejoindre le continent…).

Informations complémentaires ci-dessous et en cliquant sur l’affiche.

atreis affiche v15 -1,09MoPetit bout de terre émergée de 58 ha à quelques kilomètres à l’ouest de la Pointe du Raz, l’île de Sein est « non-interconnectée », c.-à-d. non raccordée au réseau électrique continental, tout comme Ouessant, la Corse, la Guadeloupe, la Martinique ou la Réunion.

Son électricité est produite par des groupes électrogènes qui brûlent chaque année 420 000 litres de fuel importés, ce qui met le prix du kWh à 0,50 € au lieu de 0,05 € sur le continent, soit un surcoût global estimé à 400 000 € payés par le contribuable via la CSPE*.
La combustion de ce fuel dégage de grandes quantités de CO2, gaz à effet de serre.

L’ile de Sein culmine à 15 mètres au-dessus du niveau de la mer, mais son altitude moyenne est de 1,5 mètre. Victime par le passé de nombreuses marées noires, elle se retrouve aujourd’hui gravement menacée par les conséquences du dérèglement climatique (montée des eaux, tempêtes).

Mais les Sénans veulent sauver leur île.
Avec un programme de réduction de la consommation, et en valorisant le potentiel en énergies de l’île (mer, vent, soleil), ils ont élaboré un projet de fourniture d’électricité « 100% renouvelable », citoyen, respectueux de l’environnement, et qui créera 2 emplois.

Hélas ! EDF ne l’entend pas de cette oreille.
S’appuyant sur une réglementation d’un autre siècle, elle met tout en œuvre pour sauvegarder son monopole, et empêcher ce projet d’aboutir.

Entre les Sénans (et leurs associations ATREIS & IDSE), et EDF, le bras de fer juridique est désormais engagé.

*Contribution au Service Public de l’Électricité
Source : dépliant « L’Énergie d’une île, un projet par et pour les habitants ».

www.idsenergies.fr
contact@idsenergies.fr    transitioniledesein@gmail.com
o


Suggestions de sorties militantes pour… février 2017

BURE : STOP !
Déchets nucléaires, surtout ne pas enfouir !

Ce Samedi 18 Février 2017, grand rassemblement à Bure dans la Meuse pour soutenir les occupants du Bois Lejuc

Bure 18.02.2017 aff.206koUne nouvelle ZAD ?
Plutôt une ZIRA – Zone d’Insoumission à la Radio-Activité –  dont les occupants préfèrent se définir comme des ZIRAdieux et ZIRAdieuses !

(ZIRA = Zone d’Intérêt pour la Recherche Approfondie selon l’ANDRA)

Pour plus d’infos voir  ICI   et   ICI

Pour y aller :

– un covoiturage peut être organisé, adressez-nous vos propositions ou demandes, elles seront mises en ligne sur ce site

– un trajet en car est organisé par SDN Pays Nantais, mais celui-ci ne passera pas par Rennes : il faudra aller à Nantes, Angers, ou Le Mans, voir ci-dessous.

Message des organisateurs :

Si nous remplissons le car, le coût par place sans subvention (demandée au Réseau) est de 55€.

Avec la subvention, 40€ en tarif plein pourront convenir, nous partons donc sur ce tarif indicatif afin de bien remplir le car.

Celles et ceux qui ont peu de moyens mais veulent venir donnent ce qu’ils et elles peuvent.
Par ailleurs, nous sommes preneurs de dons, notamment de personnes ne pouvant pas venir.
Pour le départ, les RDV sont le vendredi 17 février au soir :
– 21H45 à l’arrêt de tram Le Cardo (Nantes-Orvault),
– 23H00 place La Rochefoucauld (bd Arago sur GPS) à Angers,
– 00H15 à l’aire de Sargé le Le Mans.
Arrivée prévue à 8H00 à Bure.

Retour de Bure à 17H00 précises le samedi.
Arrivée au Cardo à 3H00 dans la nuit de samedi à dimanche (Sargé et Angers en fonction).
Inscription impérative au 06 70 11 77 27 ou

sortirdunucleairepaysnantais@laposte.net
Indiquer son nom et un contact (tel et/ou courriel), le montant que l’on envisage de donner lors de la montée et son lieu de montée.
Chèques pour les dons à l’ordre de « Sortir du nucléaire Pays nantais »

  BURE JEDISNON mai2015 30ko

  • Ce samedi 18 février également, à la Mce 48 bd Magenta à Rennes : formation à l’action non-violente

formation ANV greenpeace rennes sam 18.02.2017
Plus d’infos sur le Facebook de Greenpeace Rennes


Suggestions de sorties militantes pour… janvier 2017
  • Dans le cadre du festival Caméras rebelles  :

    Jeudi 26/01 à Thorigné-FouillardLa terre outragee 105ko

Projection du film  LA TERRE OUTRAGÉE  proposée par l’association Forum et Amnesty International dans le cadre du festival Caméras Rebelles, suivie d’un débat avec l’association Sortir du nucléaire-Pays de Rennes.

Film de Michale Boganim  2012  1h45
Bande annonce : https://youtu.be/YwAUbf7D9Bs

26 avril 1986, jour de la catastrophe de Tchernobyl. Ce jour là, Anya et Piotr se marient à Pripiat, à quelques kilomètres de la centrale. Anya et Piotr sont heureux et la fête bat son plein.
Mais Piotr, qui travaille à la centrale, est réquisitionné d’urgence à cause d’un incendie. Personne ne sait exactement ce qui se passe.
La fête continue toute la nuit dans cette atmosphère étrange. La mariée est belle, les invités boivent de la vodka, dansent et chantent des chansons slaves. On se croirait dans un film de Kusturica.
Sauf que la pluie se met à tomber sur les invités, elle est noire. C’est le début du malheur pour tous ces gens.

Auditorium Médiathèque Alfred Jarry à Thorigné-Fouillard jeudi 26/01 à 20h
Entrée gratuite
http://www.ville-thorigne-fouillard.fr/accueil/agenda/18_3657/festival_cameras_rebelles
fleurs tcherno thorigné1 37ko

Et pendant toute la semaine : exposition « Les Fleurs de Tchernobyl ». Réalisée par l’association Les Dessin’Acteurs à partir de l’album éponyme d’Emmanuel Lepage, textes de Gildas Chasseboeuf.

fleurs tcherno thorigné6 30ko fleurs tcherno thorigné7 31ko
  • Caméras rebelles  du 23 au 27 janvier : programme complet

amnesty-cameras-rebelles-affiche-web

 

 

 

 

 

 Flyer  et  programme détaillé

Organisé par Amnesty International & Peuples solidaires
o

  • Projection du nouveau film de Marie-Monique Robin  « QU’EST-CE QU’ON ATTEND ? »  

Au Cinéville Colombier à Rennes mmrobin-affiche 164ko
dimanche 29 janvier à 18h15

C’est l’histoire exemplaire d’Ungersheim, petit village alsacien en transition écologique.
Plus d’informations sur le film ICI

Débat avec Mikaël Laurent, chargé de mission de l’association Bruded*, et des maires de communes adhérentes de l’association.
*Bretagne rurale et rurbaine pour un développement durable = réseau de collectivités bretonnes qui s’engagent dans des réalisations concrètes de développement durable et solidaire.

Dans le cadre du festival Ciné’Thique « des films positifs, qui font du bien…! »

Les associations qui soutiennent et/ou qui organisent la soirée : 
Ass. Déclic’Ethique, Ass. La Bonne Assiette, Scarabée Biocoop, Ass. Galléco, Sortir du nucléaire-Pays de Rennes, Enercoop, Amaps d’Armorique et le nouveau collectif Alternatiba.

Tarif ciné habituel. Réservation conseillée  ICI