Tous les articles par sdn-paysderennes

A l’agenda 2018


 Nucléaire Militaire : NON à la bombe !

Rassemblement à l’Ile Longue dimanche 14 Octobre 2018
crozonDimanche 14 Octobre, le Mouvement de la Paix organise un rassemblement devant la base de sous-marins nucléaires, à CROZON-Le Fret en rade de Brest, pour demander à la France de signer le Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires (TIAN) adopté l’an dernier par l’ONU .
Programme :
MvtP_Ile_Long_14oct2018-p1MvtP_Ile_Long_14oct2018-p2

La fête des possibles 2018

c’est samedi 22 septembre à Rennes
et c’est organisé par Alternatiba / ANV-COP21 Rennes
et 50 autres associations

Rendez-vous au Village des Possibles de 12h à 19h, sur le mail François Mitterrand pour aller à la rencontre les créateurs et créatrices de possibles !

Biodiversité, solidarités, énergie, consommation, mobilités, alimentation, finance…
Découvrez de nombreuses thématiques dans une ambiance festive, avec des stands d’info, des ateliers, des jeux, de quoi boire et manger, du théâtre et une tombola !

Programme

village-possibles-rennes-e1532942136776


Nous voulons des coquelicots !
coquelicot logo 35ko Interdiction des pesticides : Pétition en ligne :
168 000 signatures en 8 jours, objectif 5 millions de signatures dans 2 ans !
Interdire le glyphosate ?

C’est NON pour 42 député-es (dont 4 d’Ille & Vilaine) : Voir la liste
Honte sur elles et eux, les électeurs s’en souviendront.


Marche pour le climat

Rennes – ©AFP / 08 septembre 2018
Entre 3.000 et 5.000 personnes, selon la police et les organisateurs,

ont défilé samedi dans les rues de Rennes, tour à tour applaudissant ou s’asseyant sur le bitume, à l’occasion d’une marche citoyenne pour le climat, a constaté une journaliste de l’AFP.

marcheok-3833576« Espèces menacées, il faut les protéger », ont scandé les manifestants sous un soleil radieux. « Changeons le système, pas le climat », « Ras la bolée des terres goudronnées », « Touche pas à mes potes », en référence à des ours blancs, pouvait-on lire sur de multiples pancartes. « Voyez-vous monsieur, j’ai mal au monde. On pourrait faire mieux à chaque seconde », affirmait une large banderole rose portée par quatre enfants.

A Rennes, l’appel à manifester lancé après la démission du ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot avait été relayé par un collectif d’associations, dont la Fédération bretonne Nature Environnement (FBNE), Bretagne Vivante, Alternatiba Rennes ou Eaux et Rivières de Bretagne.

« La démission de Nicolas Hulot a créé une sorte de sursaut et montre que la réponse politique n’est pas à la hauteur des enjeux », reconnaît Jean-Luc Toullec, président de la FBNE. Celui-ci mise sur la « Breizh COP », un projet de COP régionale, pour que les citoyens « fassent valoir leurs idées ».

Dans le cortège étaient présents la maire de Rennes, Nathalie Appéré, ainsi que des élus écologistes et des militants de la France Insoumise.

De nombreuses familles avec enfants avaient aussi fait le déplacement, tel Clément, 36 ans, venu avec ses filles de 9 ans et 2 mois. « C’est l’occasion de sensibiliser la grande sur le climat. Elle a d’ailleurs fabriqué elle-même la pancarte avec des photos d’ours blanc », a-t-il témoigné.

« On ne sait pas s’il n’est pas déjà trop tard, c’est très angoissant », a confié Tiphaine Garrin, 40 ans, qui avait accroché sur le sac-à-dos dans lequel elle portait son fils de 15 mois, un dessin d’usine, avec écrit : « Zéro fossile ». « Si François de Rugy ne faisait rien après Nicolas Hulot, ce serait très mal perçu et sanctionné par les Français », a-t-elle ajouté.

« On ne fera pas la transition écologique si on ne sort pas du nucléaire,
car l’argent consacré à l’EPR n’ira pas au développement
des énergies renouvelables »

a de son côté plaidé Régine Ferron, de Sortir du Nucléaire Pays de Rennes.

Reportage FR3

Et que s’est-il passé en 2014 ?


Des rendez-vous pour cet été :

LA GRANDE MARCHE,

Commémorations Hiroshima-Nagasaki

sdn-rennes nuc programme été 2018    Fichier pdf : ICI

Et en septembre : Fête des possibles 

le samedi 22/09, mail F. Mitterrand à Rennes

Pour vous joindre à nous : contact SDN-Rennes


Actions à venir, ici et ailleurs :

Cliquer sur l’image pour agrandir :Récapitulons -jpg

Fichier pdf : ICI


Cigéo-BURE :

Journée contre la poubelle nucléaire

Le samedi 16 juin 2018,
c’est à Bar-Le-Duc (Meuse) qu’il faut être !

bar le duc-bure sam 16 juin 2018Toutes les informations pratiques sont disponibles
sur le site de l’événement :
http://16juin2018.info/

« Depuis 1993, nous avons actionné sans relâche tous les leviers de l’opposition légale. Nous nous sommes confronté-es aux élu-es de la nation, des régions et des départements, toutes et tous issu-es des grands partis institutionnels. Nous avons été reçu-es dans les cabinets ministériels. Résultat : un mépris total de nos arguments et un projet qui avance inexorablement.

Aujourd’hui, une nouvelle génération de militant-es s’est installée dans les environs de Bure. En assumant d’occuper les lieux stratégiques, elle bouscule nos pratiques en même temps qu’elle ragaillardit nos convictions. Grâce à elle de beaux résultats ont été obtenus et le projet de Bure vacille.

Les mois qui viennent de s’écouler ont été particulièrement denses. Après avoir endormi et manipulé la population pendant 20 ans à travers diverses stratégies vicieuses et violences silencieuses, c’est par la force physique et brutale que l’Etat compte imposer un projet intrinsèquement dangereux, irresponsable, et inacceptable.

Mais force est de constater que sa volonté d’asphyxie de l’opposition ne fonctionne pas : la mobilisation contre le projet Cigéo a pris une ampleur inédite, de par ces incroyables rassemblements spontanés et la constitution de 37 comités de soutien… du jamais vu ! Cette période lourde et chargée en émotions a cimenté les liens qui nous unissent, a conforté nos convictions, a permis l’ancrage national de la lutte. Nous sommes bien décidé-es à ce que ce 16 juin soit un moment charnière, en répondant aux démonstrations d’autorité de l’Etat par une démonstration de notre détermination infaillible ainsi que par celle de l’insécabilité de notre mouvement d’opposition en perpétuel renouveau ! »

En pratique :
Pas de transport en car actuellement prévu au départ de Rennes.
Toute offre ou demande de co-voiturage peut être signalée via la messagerie de l’association qui fera suivre l’information sur cette page.


Tchernobyl 26 avril 1986
Maison Bleue 26 avril 2018

Tchernobyl, une catastrophe en cours

Café citoyen sur la plus grosse catastrophe nucléaire du XXe siècle.

Le 26 avril 1986 le réacteur n°4 de la centrale Lénine à Tchernobyl explose.
32 ans après, jour pour jour, l’association Sortir du Nucléaire-Pays de Rennes propose cette soirée, en lien avec l’exposition Les Fleurs de Tchernobyl d’Emmanuel Lepage et Gildas Chassebœuf, présentée à La Maison Bleue  jusqu’au 30 avril.

Une projection d’extraits de documentaires sera suivie d’échanges, avec l’association Sortir du Nucléaire-Pays de Rennes.

Quand : avril 26, 2018 @ 19h00
: La Maison Bleue – 123 Boulevard de Verdun – 35000 Rennes
Tarif : Gratuit, mais les dons pour les 2 associations d’aide aux victimes seront bienvenus.

Contact : La Maison Bleue  –  02 99 33 75 25  –  Courriel

Affiche1_expo Fleurs-Tchernobyl 310ko Affiche2_café citoyen Tchernobyl2 - 330ko

 


40è RUGISSANTS
15 mars – 27 avril 2018 – Rennes

Mce-OSB_40-rugissants_2-1024x640

Un partenariat inédit proposé par l’OSB (Orchestre symphonique de Bretagne) à la Mce (Maison de la Consommation et de l’Environnement) vient de donner naissance à une programmation d’évènements riche et originale, mêlant créations musicales et artistiques, et préoccupations environnementales, en lien avec les océans.

Sortir du Nucléaire-Pays de Rennes a tout naturellement pris sa place dans l’élaboration du programme de cet évènement, en proposant 3 temps forts :
  1. Pollution radioactive des océansciné-débat le 5 avril à la MDA

Coorganisé avec Greenpeace-GL Rennes

Projection du documentaire :  Déchets nucléaires, océans poubelles de l’Europe.
Arte 2013 – 53 min.

La projection sera suivie d’un débat avec Yannick Rousselet, chargé de campagnes nucléaires chez Greenpeace, exceptionnellement présent à Rennes pour cette soirée.

Maison des Associations – 6, cours des Alliés (derrière le 4bis)
Métro Charles de Gaulle.

Entrée : PRIX libre

Réservation possible : inscriptions gérées par Greenpeace-Rennes

  1. une exposition plurielle à la Mce : Les artistes illustrent la mer

– Des îles Kerguelen à Fukushima : dessins d’Emmanuel Lepage
– « Le monde flottant » : estampes japonaises par Hokusai, Hiroshige, Kuniyoshi.
– L’art du gyotaku : empreintes de poissons par l’artiste breton Marc Porrini
NB : Les planches issues de l’histoire Les plaies de Fukushima, dessinée par E.Lepage, sont accompagnées d’une information sur la situation à Fukushima.

40è rugissants 3 img japonaise

  1. l’exposition Les Fleurs de Tchernobyl  réalisée par Les Dessin’acteurs

sera visible à la Maison Bleue (Maison quartier Rennes-Nord, 123 Bd de Verdun) à partir du 6 avril.  Rappel :  26 avril 2018 = 32ème anniversaire du début de la catastrophe.

Autres évènements :

Projection le 13 avril au ciné-TNB du documentaire En équilibre sur l’océan, suivi d’un débat avec le navigateur Yvan Bourgnon, à l’origine du projet « The Sea Cleaners ».

Toujours au TNB : Voyage aux îles de la désolation, exposition de dessins, photos et textes réalisés suite au voyage en terres australes d’Emmanuel Lepage et son frère François, photographe, en compagnie de la journaliste Caroline Britz. Organisation OSB.

Plusieurs rencontres et ateliers

Et 2 concerts les 20 et 21 avril aux Jacobins

comportant 2 créations musicales inspirées par la mer et les voyages…
=> voir site Orchestre Symphonique de Bretagne.

Pour plus d’INFOS  : Mce //  Greenpeace-Rennes // OSB


Dimanche 11 mars 2018 à Paris

Grand rassemblement
pour la sortie du nucléaire
bando-mobilisation-printemps-fb-f1b64

14h – Place de la République à Paris

N’ATTENDONS PAS L’ACCIDENT : SORTONS DU NUCLÉAIRE ET LEVONS LES OBSTACLES AU DÉVELOPPEMENT DES ALTERNATIVES !

À l’appel de :

Réseau « Sortir du nucléaire », Yosomono, Sortir du nucléaire Paris, France Insoumise, Ensemble, Solidaires, Attac, Ecoéchange, ACDN, Europe Écologie – Les Verts…

Transport :

Aucun départ de car n’est envisagé à partir de Rennes.
Dans le cas où des cars venant de l’ouest de la Bretagne feraient un arrêt à Rennes pour y charger des passagers, les informations seraient données sur cette page.


bure2

BURE

Expulsion en cours dans le Bois Lejuc :
la « concertation » selon le gouvernement !

Communiqué de presse – 22 février 2018
Le Réseau “Sortir du nucléaire“ dénonce fermement l’opération d’expulsion en cours dans le Bois Lejus, près de Bure, où des militant.e.s occupent la forêt pour empêcher sa destruction par l’Andra.

Cette expulsion, menée par une centaine de gendarmes, survient le jour même de la visite de Sébastien Lecornu en Meuse et Haute-Marne : voilà donc la conception du « dialogue » et de la « concertation » du gouvernement, qui impose un projet par la force, faisant fi d’une contestation large et justifiée ! Comment Nicolas Hulot, qui prétendait « qu’on ne pouvait pas imposer un projet comme ça par la force », compte-il justifier cette opération ?

Cette opération de police est profondément révoltante, alors même que les failles techniques de CIGÉO sont de notoriété publique : risque d’incendie souterrain, impossibilité d’intervenir et récupérer les déchets en cas d’accident, rejets en surface considérables…

Plutôt que d’écouter une contestation légitime, le gouvernement a choisi de donner des gages à quelques élus aveuglés par les subventions promises pour faire accepter le projet. Il a souhaité conforter une agence d’État qui met en danger les citoyens et a procédé à des travaux illégaux dans le Bois Lejus, dont la propriété est toujours contestée.

Cette démonstration de force ne fera pas taire la contestation. Aux côtés des militant.e.s et associations locales, le Réseau “Sortir du nucléaire“ appelle à la constitution de comités de soutien partout en France et relaie l’appel à des rassemblements devant les préfectures ce soir à 18h. Les militant.e.s qui le peuvent sont invité.e.s à converger vers Bure.

Contact presse :  Charlotte Mijeon – 06 64 66 01 23

 


 Du Kazakhstan soviétique à la Polynésie française :

649 bombes
durant un demi-siècle !

Avec quelles conséquences pour les populations locales ?

Pour y répondre, une expo et un documentaire à Villejean Université
Organisation :  Service culturel de Rennes 2  &  Festival photo-La Gacilly.

Jusqu’au 12 janvier : exposition photographique Kazakhstan, les fantômes du nucléaire  sur le site d’essais nucléaires du Kazakhstan (mieux connu sous le nom de Semipalatinsk :
456 bombes en 40 ans).

Photographies de Phil Moore. Exposition réalisée en partenariat avec le festival photo de La Gacilly et la fondation Yves Rocher.
Habitué des zones de conflits, le photographe a travaillé plusieurs semaines sur ces lieux sinistrés, dans des paysages désolés souvent exempts de vie.
Des images qui sonnent comme un avertissement sans appel pour prendre conscience des dangers du nucléaire.

Le jeudi 11 janvier à 18h  : en guise de conclusion de l’exposition, projection du documentaire Bons baisers de Moruroa, suivie d’une rencontre avec le documentariste rennais Larbi Benchiha et le photographe Phil Moore. Le débat sera animé par la radio Clab.

Résumé du film : Entre 1966 et 1996, la France a procédé à 193 essais nucléaires en Polynésie. Pendant cette période, de nombreux personnels civils et militaires originaires de métropole et de Polynésie ont séjourné sur les atolls. Des années plus tard certains ont développé des cancers à répétition. Malgré les dénégations des militaires, les scientifiques sont formels : c’est bien la proximité avec les explosions qui est la cause de leurs maladies. Plus grave encore, nous apprenons dans ce film, que les radiations subies peuvent engendrer des malformations génétiques qui vont se transmettre de génération en génération. Plusieurs témoins, abîmés dans leur chair, s’expriment dans ce documentaire. Ils évoquent une aventure pour la gloire de la France et le prix fort qu’ils en payent aujourd’hui.

Infos pratiques :

Expo : Entrée libre du lundi au vendredi 9h-17h
Lieu : La Chambre claire (rez-de-chaussée bâtiment P comme Présidence, à 50 mètres du métro Villejean-Université)

Projection-débat Bons baisers de Moruroa : Jeudi 11 janvier 2018 à 18h
Auditorium Le Tambour (à 30 mètres du métro)
Gratuit – Possibilité réservation en ligne possible


Nos ami.e.s nous adressent leurs
vœux d’énergie, vœux d’espoir …

bonané2018

IDSEVoeux2018